Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 3 Bien-être et
considération
des habitants

18 nouveaux logements au Taillan-Médoc

En centre-ville du Taillan-Médoc, aquitanis vient de livrer la Résidence du Vivier, un ensemble de 18 logements collectifs sociaux en location.

 

L’inauguration de cette nouvelle réalisation a eu lieu le jeudi 15 octobre 2009 en présence de Conchita Lacuey Présidente d’aquitanis - Députée-Maire de Floirac, Bernard Blanc, Directeur Général d’aquitanis, Ludovic Freygefond, Maire du Taillan-Médoc - Vice-Président de la Communauté urbaine de Bordeaux - Conseiller régional d’Aquitaine ainsi que l’ensemble des habitants.

 

 

 

Au cœur d’un secteur en mutation, ce projet signé aquitanis s’inscrit dans le programme d’aménagement et de restructuration du centre-ville du Taillan-Médoc. Cette résidence est constituée d’un bâtiment de deux étages conçu par Agnès Liquard, architecte de l’agence Site & Architecture à Bordeaux. Sa façade est rythmée de redans, de loggias et de balcons qui assurent l’insertion du bâti dans l’environnement existant en évitant notamment une trop forte « frontalité » sur le parc avoisinant. La volonté d’intégration se traduit également par la prise en compte d’éléments architecturaux s’inspirant de la typologie environnante : toiture à quatre pentes, façade principale et ouvertures sur pignon… Outre le parc et le canal, l’environnement immédiat de cet ensemble est constitué de maisons individuelles et de jardins garantissant tranquillité et bien-être aux habitants.

 

Les 18 logements locatifs certifiés Qualitel (10 T3, 6 T2, 2 T4) offrent à ces derniers un niveau de qualité élevé dans les domaines suivants : performances énergétiques, maîtrise des charges, acoustique, équipements de confort. 90 % d’entre eux disposent d’une vue sur le parc tandis que 65 % sont traversants ou bénéficient de la double orientation. Le projet assure l’apport de lumière dans les logements par de grandes menuiseries captant le soleil en hiver, mais protégeant du rayonnement estival grâce au système de balcons et de casquettes. L’épaisseur moyenne de 13 mètres du bâti garantit un maximum d’espace aux jardins situés en rez-de-chaussée face au parc.

L’aménagement paysager de la résidence fait appel aux essences locales (Salix alba, Saules). Il intègre les arbres existants et, notamment, ceux en bordure du canal qui confèrent un caractère « bord de l’eau ».


(mis à jour le 20 octobre 2009)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •