Aquitanisphère, l'urbanité, notre bien commun.

Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 4 Dynamique des territoires et respect de l'environnement

Aménagement urbain citoyen à Loupiac

A Loupiac dans l’Entre-deux-mers, aquitanis accompagne une dynamique urbaine citoyenne autour de l’aménagement du cœur de village.

Les 23 et 24 mars derniers, la commune de Loupiac et aquitanis ont invité trois équipes d'architectes à passer deux jours au cœur de ce village de l'Entre-deux-mers qui souhaite réinventer son centre-bourg.

Sur la base de grands principes posés par l’urbaniste Philippe Madec, les architectes d'Atelier Provisoire, pepitomicorazon et 2PMA ont élaboré en compagnie des enfants et de leurs parents, des esquisses architecturales sous la forme de dessins et de maquettes. Pour réinventer Loupiac, on a ainsi parlé, mangé, dormi, on s’est promené, on a joué …

Cet atelier d’architecture ouvert à tous vient clôturer l’étude exploratoire entamée en 2017 par aquitanis et la commune - avec l’appui de l’atelier Philippe Madec et de CUADD - prélude à l’élaboration du projet de réaménagement du centre bourg.

 

La Transition en cœur de villageC’est en 2016 que la commune de Loupiac, ses élus et ses habitants, avec la collaboration de l’architecte Véronique Abadie (collectif Pepitomicorazon) et de l’urbaniste Olivier Chatain (Pôle territorial Cœur Entre deux Mers), décide de conduire une réflexion sur le développement d’un projet urbain pour une vaste emprise anciennement viticole (50 310 m²) en cœur de village. « Des logements confortables économes en énergie, lumineux et pratiques », « une diversité de logements, de populations, de modes de vie et d’activités », « la nature invitée qui valorise le paysage et adoucit la vie quotidienne » … Le cahier d’intentions et les orientations programmatiques ainsi élaborés, tout comme la démarche menée, trouvent un écho dans le projet d’entreprise en Transition d’aquitanis qui décide alors d’engager une étude exploratoire en impliquant les citoyens loupiacais et en associant les partenaires publics et privés.

 

Diagnostic en marchant le 8 octobre 2017. Au premier plan, l'urbaniste Philippe Madec.

 

Une dynamique urbaine citoyenneL’étude démarre le 8 octobre 2017 avec un diagnostic en marchant qui réunit une cinquantaine d’habitants. Ces derniers partagent sur site leurs aspirations. Et les grands principes de cet aménagement peuvent alors être consolidés : un projet éco-responsable créant une polarité de bourg avec ses commerces, ses services, ses espaces et usages communs, et une offre de logements diversifiés (locatifs sociaux, locatifs privés, en accession libre, logements d’urgence, logements adaptés pour les personnes âgées et les jeunes ménages).

Après une restitution publique de ce travail commun en décembre 2017, un nouveau temps d’échange est organisé le 20 février 2018, cette fois autour d’une première proposition d’aménagement urbain. C’est sur cette base que s’est déroulé l’atelier d’architecture des 23 et 24 mars ...

Prochaine étape du projet : la phase opérationnelle qui va démarrer au 2ème semestre 2018. À suivre…

 

 

Crédit photos : Alban Gilbert

 


(mis à jour le 28 mars 2018)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •