Aquitanisphère, l'urbanité, notre bien commun.

Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 3 Bien-être et
considération
des habitants

Un village dans le ciel du Grand Parc

A Bordeaux, dans le quartier du Grand Parc, aquitanis réalise un programme inédit : un Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) d’une capacité d’accueil de 98 lits avec au sommet, un "hameau surélevé" de 29 logements locatifs.

 

L'étonnante "combinaison" Ehpad Les Doyennés-Cielo traduit la volonté de développer dans le quartier du Grand Parc - secteur déficitaire en logements pour les personnes âgées et, en particulier, celles atteintes de la maladie d’Alzheimer - un ensemble regroupant en un même lieu, les différentes catégories et générations constituant notre société.

Outre une mixité inter-générationnelle, le projet propose également une certaine mixité sociale avec la construction de 29 logements locatifs dits «intermédiaires» (PLS) qui viendront étoffer et diversifier l’offre en matière d’habitat locatif sur l’agglomération bordelaise.

 

 

Le bâtiment se définit comme un volume parallélépipédique agrémenté de quatre «lanières» perpendiculaires implantées «en peigne». Le projet Ehpad baptisé Les Doyennés occupe le rez-de-chaussée du bâti ainsi que les 2 premiers étages. Les deux derniers niveaux accueillent Cielo, un ensemble de logements locatifs collectifs et individuels.

 

Décembre 2012 : vue générale du chantier. La partie du bâtiment de couleur marron correspond à l'Ehpad Les Doyennés. Au-dessus, le "hameau d'appartements-maisons" de Cielo.

 

D’une capacité d’accueil de 98 lits, l’Ehpad Les Doyennés comprend des espaces de vie commune (principalement situées au rez-de-chaussée) ainsi que des unités de 14 lits dont une au rez-de-chaussée (unité Alzheimer) et 3 autres sur les deux étages (soient au total, 94 chambres à un lit et 2 à deux lits).

Deux «failles» constituées de jardins-terrasses orientés au Sud-Ouest découpent le volume de l’Ehpad. Ces espaces sont fortement végétalisés au moyen de murs en lierre et d’arbustes de haute taille formant garde-corps pour les espaces de vie des résidents aux 1er et 2ème étages.

 

Janvier 2013 : plantation du premier arbre au pied de l'Ehpad Les Doyennés.

 

Sur le toit, ces «failles vertes» se prolongent en des terrasses végétalisées qui offrent un rez-de-chaussée «haut» aux logements locatifs. Ces derniers associent certains aspects de la maison individuelle aux caractéristiques de l’habitat alentour : logements collectifs, immeubles de grande hauteur, balcons, vues dégagées sur l’horizon urbain … Cielo constitue ainsi une sorte de hameau surélevé dont le rez-de-chaussée n’est autre que le toit de l’Ehpad Les Doyennés.

 

 

Chaque logement (individuel et collectif) forme un « plot » dont l’aspect - et plus particulièrement le toit en pente - évoque la silhouette d’une maison. Bénéficiant de balcons avec vues panoramiques sur le quartier et d’un généreux espace extérieur privatif, ces lieux de vie sont accessibles par le biais de circulations paysagères agrémentées ça et là de placettes jardinées avec bancs.

On est ici face à un véritable petit village dont les « appartements-maisons » semblent flotter dans le ciel comme dans l’univers d’Hayao Miyazaki.

 

 

                     

Janvier 2013 : Cielo en chantier. Des "appartements-maisons" dont le rez-de-chaussée est situé 3 étages au-dessus du sol.

 

Janvier 2013 : les toits de Cielo dessinent "un village dans le ciel".

 

A noter par ailleurs que les deux entités superposées (Ehpad Les Doyennés et Cielo) bénéficient d’écritures architecturales différenciées ce qui permet de fragmenter le bâti afin notamment d’en diminuer l’impact visuel vis-à-vis des résidences situées à proximité.

 

 

Les différentes composantes du projet

 

Ehpad Les Doyennés

Architecte : François Gauthier

94 chambres à 1 lit (14 lits sont destinés à une unité pour personnes âgées désorientées) 

2 chambres à 2 lits

2 accueils de jour

 

Cielo

Résidence certifiée Habitat & environnement (H&E) niveau THPE (Très haute performance énergétique) 2005

Architecte : Agence Teisseire & Touton

29 logements locatifs intermédiaires (PLS - 4 T2, 17 T3 et 8 T4)

dont 20 collectifs et 9 individuels

 


(mis à jour le 12 février 2013)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •