Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 1 Gouvernance et dialogue avec les parties prenantes

Retours sur Agora 2014

Conférences, visites de programmes, stand "modulable" au Hangar 14, mais surtout, reconnaissance de la qualité architecturale et d'usage de ses réalisations avec l'obtention de trois prix d'architecture ... Aquitanis était au coeur d'Agora 2014, la biennale d'architecture, d'urbanisme et de design de Bordeaux. Retour en images.

 

 

Tous les deux ans, le « cœur » d’Agora c’est le Hangar 14 sur les quais de Bordeaux. Aquitanis y présentait cette année son stand-installation « Ma quête d’intimité ». Une maquette modulable grandeur nature consacrée à l’espace en plus dans le logement et à ses multiples possibilités en matière d’usages et d’évolutions.

 

 

Au moyen de plusieurs silhouettes amovibles représentant chacune une activité, les visiteurs avaient la possibilité de composer leur propre espace puis de s’y faire photographier. Ici, les architectes d’Eo toutes architectures, Siegrid Péré-Lahaille et Antoine Carde, concepteurs d’Orea au Bouscat, se prêtent à cette expérience ludique.

 

  

 

Outre la symbolisation d’un usage, chaque silhouette présentait au verso une opération signée aquitanis. Plusieurs supports d’information (tel ce présentoir à cartes postales dédiées à des programmes aquitanis) étaient également mis à la disposition du public.

 

 

 

Aquitanis a également animé deux conférences au sein du Hangar 14 sous l'oeil d’un public venu nombreux.

 

 

« Co-produire l’intensité d’usage et apprendre à produire avec le futur usager » était le thème de la première qui a eu lieu le 12 septembre en présence de Bernard Blanc, Directeur général d’aquitanis et des architectes d’Eo toutes architectures, Siegrid Péré-Lahaille et Antoine Carde.

 

 

 

Le lendemain en fin d’après-midi, Bernard Blanc accompagné cette fois, d’Aline Rodrigues-Lefort et Laurent Vilette de  l’Atelier Provisoire ont débatu autour de la question « faire de l’architecture dans un monde ‘incertain’, offrir des structures capables … de quoi ? ».

 

 

Dans le cadre d’Agora 2014, aquitanis a par ailleurs participé à l’opération « Chantiers, obligation d’entrée » en proposant des visites de ses programmes d’habitat dont Botanica, Cielo et le Projet GHI à Bordeaux. Chaque visite a été réalisée sous la conduite des équipes d'aquitanis en charge de l'opération.

 

 

 

Visite de Botanica à Bordeaux. Cet ensemble situé en bordure du Jardin Botanique s'est vu attribuer le Prix d'architecture du Jury Agora 2014 dans la catégorie Logement collectif social.

 

 

 

 

Présentation du Projet GHI au Grand Parc à Bordeaux et démonstration de la pose d'une dalle balcon/jardin d'hiver en façade de la résidence Gounod.

 

 

Déambulation sur les coursives végétalisées de Cielo au Grand Parc.

 

 

Aquitanis a été récompensé à trois reprises par le jury architecture de la biennale Agora présidé par Eduardo Souto de Moura, architecte distingué en 2011 par le Pritzker Prize. La remise de ces distinctions a eu lieu le 13 septembre.

 

 

Dans la catégorie « Tertiaire », le siège social d’aquitanis dans l’éco-quartier Ginko a fait l’unanimité en obtenant le Prix du jury. L'architecte François Ehouarn de Platform Architectures accompagné de Bernard Reichen (Reichen et Robert & associés) et de Bernard Blanc au moment de la remise du prix.

 

 

 

Dans la catégorie « Logement collectif social », le Prix du jury a été attribué à l'unanimité à Botanica et à son concepteur, l'architecte Franck Hammoutène (au centre de la photo).

 

 

Toujours dans la catégorie « Logement collectif social », le programme Echop' à Bordeaux-Bastide conçu par l'Atelier Provisoire (ici Aline Rodrigues-Lefort et Vincent Paredes) a quant à lui obtenu une mention.

 

 

Les lauréats aquitanis des prix d'architecture Agora 2014 accompagnés de Bernard Blanc, Directeur général d'aquitanis (à gauche). De gauche à droite : Franck Hammoutène, Prix du jury pour Botanica, Vincent Paredes et Aline Rodrigues-Lefort de l'Atelier Provisoire (mention pour Echop'), François Ehouarn de Platform architectures et Bernard Reichen de Reichen & Robert et associés (Prix du jury pour le siège social d'aquitanis).

 

 

 

Enfin, aquitanis a apporté son soutien au projet d’édification des « Bâtisses sœurs », œuvres monumentales et éphémères en carton inspirées de l’architecture de plusieurs programmes bordelais, dont le Projet GHI au Grand Parc.

 

 

Ce chantier de construction collectif, convivial et festif s’est déroulé Place Pey-Berland à Bordeaux sous la conduite d’Olivier Grossetête, artiste plasticien, avec la participation du grand public (dont des habitants du Grand Parc concernés par le Projet GHI).

 

 

 

La démolition des œuvres par le public a eu lieu dans la joie et la bonne humeur en clôture d’Agora 2014, dimanche 14 septembre.

 

 

 

 


(mis à jour le 15 août 2014)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •