Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 1 Gouvernance et dialogue avec les parties prenantes

Le passé et l'avenir des Aubiers en débat

La Bibliothèque du Lac affichait complet le 9 mars dernier à l'occasion des 7èmes Cafés de l'architecture consacrés aux Aubiers. Compte-rendu en images de cette manifestation organisée par Arc-en-rêve et le journal Sud Ouest et dont aquitanis était partenaire.

 

Gilles Ragot, historien de l'art, a retracé l'histoire du quartier des Aubiers, véritable « utopie » lancée il y a bientôt quarante ans. Le projet d'origine s'appuyait sur une recherche architecturale (appartements traversants, duplex, loggias) et sur les dogmes de l'urbanisme d'alors : le « zonage » (séparation des pôles « habitat », « commerces » et « loisirs ») ou la verticalité (ensemble de 17 étages).

 

Olivier Brochet et Christian Devillers, architectes et Dominique De Laage, Rédacteur en chef adjoint à Sud Ouest et animateur du débat, avec la maquette d'époque du projet.

 

L'un de ses concepteurs, l'architecte André Sabron, 90 ans, était justement présent ce soir-là. « On a créé 1 000 logements sur 8 hectares , se souvient-il. Le résultat est critiqué mais essayez d'en faire autant ! ».

 

Intervention de Bernard Blanc, Directeur général d'aquitanis qui a insisté sur la « très grande qualité fonctionnelle » du programme.

 

Christian Devillers : « Ce projet fut un acte de résistance aux normes des grands ensembles ! ».

Olivier Brochet a quant à lui regretté l'abandon du programme d'origine et le fait que l'urbanisme alentour n'ait pas suivi. Les deux architectes sont impliqués sur le projet des Berges du Lac.

 

Intervention d'Alain Triaud, architecte. A gauche, Francine Fort, Directrice d'Arc-en-rêve qui a également animé le débat.

 

   

 

Cette 7ème édition des cafés de l'architecture a donné lieu a de vifs débats entre les habitants du quartier et les différents intervenants.


(mis à jour le 02 avril 2010)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •