Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 1 Gouvernance et dialogue avec les parties prenantes

Le Grand Parc, rétrospective et perspectives

arc en rêve centre d’architecture réalise pour Agora 2012 une exposition entre rétrospective et perspectives consacrée à la cité du Grand Parc à Bordeaux. Conçue en forme de diptyque, celle-ci retrace l’aventure moderne de ce quartier et ouvre sur les enjeux contemporains de l’habitat.

 

Au coeur de Bordeaux, le Grand Parc est un exemple remarquable du patrimoine moderne : il a inventé la mixité sociale et programmatique en 1960. Sur un ancien terrain marécageux de 60 hectares ont été imaginés et réalisés des logements collectifs entourant un parc de 10 hectares, élément fondateur du projet où sont insérés de nombreux programmes publics qu’ils soient culturels, sportifs, commerciaux, sociaux-éducatifs ou religieux. L’architecture horizontale des équipements répond justement à l’architecture verticale des logements, privilégiant les qualités spatiales entre usages et paysages.

 

 

Aujourd’hui les architectes Anne Lacaton, Jean Philippe Vassal et Frédéric Druot réhabilitent, pour le compte d’aquitanis, Office public de l’habitat de La Cub, les immeubles GHI, soient 530 logements (sur les 4 000 logements que compte la cité). Lauréats de l’Équerre d’Argent 2011 pour la réhabilitation de la tour du Bois-le-Prêtre à Paris, l’équipe prouve que le patrimoine moderne des années 1960 peut être transformé et adapté à notre époque. Théorisé dans le livre PLUS (2007, éd. GG), le concept de ce projet vise à augmenter la surface disponible au moindre coût, doublé de l’idée de ne pas démolir : toujours ajouter, transformer et utiliser l’existant, en offrant encore plus d’espace et plus de lumière. Les architectes donnent ainsi une deuxième vie au modernisme.

 

 

Le projet à l’oeuvre sur le Grand Parc avec cette équipe d’architectes associée à Christophe Hutin est tout aussi alternatif et ambitieux : il renouvelle l’image et les usages des tours et des barres. Il traite la qualité générale des enveloppes, la reconfiguration des circulations verticales et des halls d’entrée ainsi que l’amélioration de l’intérieur des logements. De larges jardins d’hiver sont plaqués sur toute la hauteur de l’immeuble d’habitation, en façade côté soleil. Le nombre de logements n’est pas modifié et les travaux peuvent se faire pendant que les habitants vivent chez eux. Les architectes se concentrent sur des extensions généreuses et transforment les trois bâtiments modernes vieillissants en de beaux bâtiments contemporains.

 

Cette exposition est l’occasion de revisiter un grand ensemble d’habitat collectif : le Grand Parc d’hier et son potentiel toujours vif aujourd’hui.

 

A noter en ouverture de cette exposition, une conférence jeudi 13 septembre à 18 h à l’auditorium d’arc en rêve en présence de l’équipe Lacaton & Vassal, de Bernard Blanc, Directeur Général d’aquitanis et de Stéphane Marolleau, Directeur du Centre Social et culturel du Grand Parc - GP IntenCité et avec l’intervention de Bruno Fayolle Lussac, historien de l’architecture.

 

 

Le Grand Parc

rétrospective perspectives

anne lacaton & jean philippe vassal

frédéric druot

christophe hutin

exposition du jeudi 13 septembre 2012 au dimanche 20 janvier 2013

Galerie blanche - arc en rêve centre d’architecture bordeaux

 

Ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 11h  à 18 h,

Nocturne le mercredi jusqu’à 20 h

Visites commentées sur rendez-vous

 

arc en rêve centre d’architecture bordeaux

Entrepôt

7, rue Ferrère - 33 000 Bordeaux

 

Renseignements :

Tél. 05 56 52 78 36

info@arcenreve.com


(mis à jour le 11 septembre 2012)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •