Aquitanisphère, l'urbanité, notre bien commun.

Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 4 Dynamique des territoires et respect de l'environnement

La fin des relogements : bilan et recherche

A l’issue d’une décennie de rénovation urbaine sur les communes du Grand projet des Villes (GPV) des Hauts-de-Garonne, aquitanis a décidé d’évaluer son action dans la mise en œuvre des plans de relogement. Un travail de recherche amorcé en janvier 2011 dans le cadre d’un partenariat entre aquitanis et l’Université Victor Segalen-Bordeaux 2 permet de tirer des enseignements sur les enjeux de la mobilité résidentielle de nos habitants.

L’expérience du relogement et les enjeux de la mobilité résidentielle est le titre de l’étude qualitative réalisée à la demande d’aquitanis par le Laboratoire d’analyse des Problèmes sociaux et de l’Action collective (Université Victor Ségalen-Bordeaux 2) auprès d’un échantillon représentatif de 50 familles dont 40 relogées depuis plus d’un an. Ce travail de recherche constitue une occasion de capitaliser un savoir-faire sur cette expérience unique constituée de plus de 1500 projets de relogement réalisés par aquitanis au cours des opérations de renouvellement urbain du GPV des Hauts-de-Garonne.

 

François Boulanger, Chargé de mission Performance urbaine & sociale chez aquitanis (à droite), accompagné d’Agnès Villechaise (à gauche) et Thierry Oblet (au centre) maîtres de conférences à l’Université Victor Ségalen - Bordeaux 2. Leur travail de recherche intitulé L’expérience du relogement et les enjeux de la mobilité résidentielle a été réalisé avec l’aide de deux étudiantes en Master Politiques Urbaines : Julie Bonnet et Noémie Lequet (au centre).

 

Cette étude a fait l’objet d’une première restitution à l’attention des responsables d’agences, des conseillères en relogement, du responsable de la gestion des attributions, des gestionnaires impliqués, des  directeurs concernés et des administrateurs membres des commissions d’attribution. Une seconde présentation a été effectuée lors de l’Observatoire du relogement animé par le GPV avec l’ensemble des partenaires financiers et opérationnels des plans de relogement.

 

Restitution de l'étude en décembre dernier lors de l'Observatoire du relogement.

 

Cette étude permet de découvrir la perception des habitants sur le monde qui les entoure. Elle amène également aquitanis à réfléchir sur des thématiques qui font sens dans sa démarche de gestion des sites en responsabilité sociétale et environnementale à savoir : la gestion de la plainte et la gestion de l’attente des familles en matière de demandes de mutations.

 

 

A retenir :

- Au total, plus de 1 550 relogements auront été réalisés par aquitanis depuis une dizaine d’années dans le cadre des démolitions du Bousquet à Bassens, des résidences Grand-Pavois et André Gide à Cenon, de Lormont-Génicart et de Floirac Libération.

- A l’heure actuelle, il reste environ une trentaine de relogements à effectuer (Floirac Libération) pour achever le plan de relogement.

 

 

 

 

 


(mis à jour le 26 décembre 2011)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •