Aquitanisphère, l'urbanité, notre bien commun.

Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 3 Bien-être et
considération
des habitants

L'atelier maquettes de Locus Solus

Les familles engagées dans le projet Locus Solus ont participé à un atelier d’assemblage des maquettes de leurs futurs logements. Projet d’habitat participatif locatif, Locus Solus place l’habitant au cœur du processus de conception du logement, aux côtés des équipes d’aquitanis et des architectes.

 

 

A l’origine, ce devait être une séance de travail conviviale destinée à clôturer un premier cycle de réflexion et d’échanges entre les équipes d’aquitanis, les architectes d’Eo Toutes architectures et un groupe d’habitants volontaires, acteurs et co-constructeurs du projet expérimental Locus Solus au Grand Parc à Bordeaux.

 

Mais à la veille des fêtes de fin d’année, Siegrid Péré-Lahaille et Antoine Carde d’Eo Toutes architectures, ont voulu faire une surprise à ces derniers en donnant la possibilité à chaque famille de fabriquer la maquette du logement qu’elle a elle-même conçu.

 

Sur la base des séances de travail et entretiens réalisés depuis juillet 2014 avec les habitants, les architectes ont ainsi fourni aux familles réunies le 16 décembre dernier à l’agence aquitanis du Grand Parc, des plans de logements à découper et à assembler. Ciseaux, cutter et colle ont peu à peu donné du volume à ces habitations imaginées dans le cadre d’un dialogue tripartite maîtrise d’œuvre/maîtrise d’ouvrage/futurs locataires.

 

 

 

Une fois assemblées - avec l’aide des équipes d’aquitanis et des architectes - ces modèles réduits ont été incorporées à une maquette figurant le « volume capable » de Locus Solus. Chaque famille est venue à tour de rôle positionner son logement à l’étage et dans l’espace qui lui ont été attribués.

 

 

Rappelons que cette expérimentation en matière d’habitat participatif locatif signée aquitanis place l’habitant au cœur du processus de conception du logement qui s’en trouve d’ailleurs bouleversé. A la différence d’opérations « classiques », le locataire et les gestionnaires de site d’aquitanis sont en effet présents dès le démarrage du projet aux côtés des équipes de la production d’aquitanis et des architectes. Chaque famille engagée sur la base d’un volontariat a ainsi eu la possibilité de se positionner et émettre un avis sur les typologies, l’agencement des pièces, l’orientation des fenêtres …

Au final donc, des logements uniques pour un lieu unique (Locus Solus) pensé par et avec les habitants.

 

 

Le démarrage des travaux est prévu en mai 2015 pour une livraison fixée à 2017. La vie future de l’immeuble et son mode de gestion sont des aspects qui seront définis ultérieurement dans le cadre de nouvelles séances de travail.

 

 

 

A VOIR : le reportage vidéo consacré à cette séance de travail

 

 

Quelques photos de l'atelier maquettes de Locus Solus du 16 décembre 2014 :

 

 

L'atelier maquettes s'est déroulé dans les locaux de l'agence de gestion aquitanis du Grand Parc. Les équipes d'aquitanis et les architectes d'Eo Toutes architectures ont prêté main-forte aux habitants

 

 

Siegrid Péré-Lahaille, architecte du projet et la maquette du "volume capable" de Locus Solus

 

Chaque habitant vient disposer la maquette de son logement dans le volume

 

 

Siegrid Péré-Lahaille, et Antoine Carde d'Eo Toutes architectures avec l'une des participantes au projet Locus Solus

 

 

 

 

Clôture de l'atelier maquettes autour d'un pot préparé par les futurs habitants de Locus Solus

 

Le gâteau Locus Solus, délicieuse "surprise" concoctée par l'un des participants au projet

 

 


(mis à jour le 10 février 2015)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •