Retour au portail aquitanis.fr

RSE Axe 4 Dynamique des territoires et respect de l'environnement

Aquitanis et Axanis, une reprise des chantiers responsable

Être un acteur du logement social en ces temps de crise sanitaire implique que la reprise d’activité ne soit pas seulement décidée à l’aune des facteurs économiques. C’est bien au regard de leur raison d’être et de leur dimension sociétale qu’Aquitanis, Office Public de l’Habitat de Bordeaux Métropole et Axanis, Coopérative dédiée à l’accession sociale à la propriété ont œuvré avec les entreprises concernées pour décider d’une reprise, dès la semaine dernière, des chantiers de construction et de réhabilitation arrêtés depuis le confinement.

Les deux maîtres d’ouvrage sont très attentifs depuis le 16 mars 2020 à préparer la reprise des chantiers aussi rapidement que possible. Cette dernière est essentielle à divers titres : pour limiter les effets de l’arrêt sur leurs plans de charge comme sur la santé économique des entreprises, de l’artisan à l’entreprise de taille intermédiaire, qui sont concernés par les chantiers en cours. Mais c’est également, dans un contexte de tension immobilière vive, un devoir vis-à-vis des demandeurs de logements sociaux qui espèrent une attribution, et ils sont 50 000 actuellement en Gironde, comme des accédants à la propriété impatients de rentrer dans leurs murs.

Dès cette dernière semaine, 10 chantiers de production de logements sociaux locatifs et 6 de programmes d’accession sociale à la propriété, 4 chantiers de rénovation extérieure d’immeubles collectifs et les travaux d’aménagement d’un lotissement ont peu à peu repris l’activité. Ce redémarrage se fait pour autant en mode dégradé dû aux indispensables mesures de sécurité sanitaires qui freinent la productivité. Les retards à la livraison, on le sait déjà, seront inévitables.

 

Chantier des résidences Tonga/Samoa (programme aquitanis/axanis) dans l'écoquartier Ginko à Bordeaux.

 

Mais limiter les risques de contagion au maximum pour celles et ceux qui travaillent sur le terrain, y compris les équipes de production d’Aquitanis et Axanis, n’est pas négociable.

Cette volonté de reprise rapide ne pouvait être le fait de décisions unilatérales et prises à la légère. Etre responsable, cela passe par la solidarité et un dialogue équilibré avec les maîtres d’œuvre et les différents attributaires de lots pour envisager avec eux les conditions optimales d’un retour au travail. Pour ce faire, dès le début du confinement, chaque chantier a fait l’objet d’une mise en sécurité des installations pour éviter des dégradations puis au fil des semaines une analyse détaillée, au cas par cas, des mesures sanitaires requises pour une reprise, a été réalisée avec les architectes, les entrepreneurs, les coordinateurs en matière de sécurité et de protection de la santé.

Un ensemble précis d’actions très concrètes respectant les préconisations des instances publiques (guide de l’OPPBTP) en matière d'hygiène et sécurité sont mises en œuvre dans ce sens : référents COVID-19, limitation de la co-activité, enchainement des tâches, désinfection régulière des bases vie, balisage de circulation sur le chantier, protocole pour les livraisons, …

Le partenariat avec les entreprises du bâtiment va au-delà de la question du redémarrage des chantiers. En tant que donneurs d’ordre Aquitanis et Axanis ont conscience de leur impact sur l’emploi et le tissu économique local. Elles sont ainsi attachées à faire également travailler des acteurs locaux de taille modeste avec lesquelles se nouent des relations de confiance réciproque. Pour soutenir leurs prestataires dans cette période difficile pour elles, Aquitanis et Axanis se sont engagés à régler les factures dans les plus brefs délais avec une attention particulière pour les entreprises les plus fragiles.

 

Des cellules de crise sont installées chez les deux maîtres d’ouvrage, pour étudier chaque jour l’évolution du contexte et adapter la stratégie le cas échéant. Face à l’incertitude à laquelle toutes et tous doivent faire face, les meilleures réponses sont la réactivité et la coopération. Ainsi si la situation le nécessitait, Aquitanis et Axanis seront en mesure avec les entreprises de réévaluer les conditions de sécurité sanitaires et d’adopter les mesures qui s’imposeront.

 

Chiffres clés liés à la reprise des chantiers :

Aquitanis

60 entreprises régionales de l’artisanat à l’Entreprise de taille intermédiaire)

10 chantiers de construction soit 339 logements sociaux

4 chantiers de réhabilitation soit 213 logements sociaux

Axanis

30 entreprises régionale de l’artisanat à l’Entreprise de taille intermédiaire)

6 chantiers de construction soit 227 logements

20 millions d’euros de travaux.

 


(mis à jour le 07 mai 2020)

Partager

  • facebook
  • twitter
  • linkedin
  • googleplus
  •